Devenir notre partenaire Créez votre emploi avec nous Votre avis sur nous
 
Les activités de la PARCEM suspendues provisoirement

Le ministre de l’intérieur, de la formation patriotique et du développement local suspend temporairement les activités de Parole Action pour le Réveil des consciences et l’Evolution des Mentalités.

Dans une ordonnance ministérielle du 03 juin 2019, portant suspension des activités de cette association sans but lucratif, le ministre Pascal Barandagiye accuse la PARCEM de « ternir l’image du pays et de ses dirigeants dans le but de troubler la paix et l’ordre public ».

« L’Association s’est toujours écartée de ses objectifs tels que consignés dans ses statuts », lit-on dans l’ordonnance ministérielle.

Rappelons que les activités de cette même organisation avaient également été suspendues en Décembre 2015.

Selon le ministre de l’intérieur, cette mesure avait été levée suite à la promesse de son représentant légal, Faustin Ndikumana, « de s’amender » mais dit que « rien n’a été fait » .


Le CDE Great Lakes déterminé pour la recherche des solutions à la pauvreté

L’organisation Centre For Development and Enterprises Great Lakes qui a pour objectif de promouvoir la libre entreprise, organise du 03 au 04 juin 2019 à Bujumbura, un colloque avec les défenseurs d’une société libre et de marché libre sur la recherche des solutions à la pauvreté dans les pays des grand-lacs.

Selon le conférencier, Patrick Mardini, président de l’Institut Libanais pour les Etudes des Marchés, le but de ce colloque est de discuter de solutions qui peuvent aider les pays à réduire le niveau de pauvreté.
« En général, on fait cela en discutant les textes des grands penseurs économiques qui ont réussi à travers leurs idées, de sortir les pays actuellement développés dans la pauvreté », précise Patrick Mardini.

Il indique que chacun participant vient avec des problèmes qu’il a identifié. « On va essayer de penser à ces problèmes en s’inspirant des grands textes classiques, économiques qui ont aidé à surmonter ces défis », fait-il savoir. « On essaie d’apprendre de ces expériences des autres pays », ajoute président de l’institut libanais pour les études des marchés.

Différents chercheurs, penseurs, journalistes venus dans 4 pays dont le Burundi, le Rwanda, la RDC, le Maroc participent à ce colloque.


Burundi : Bientôt une mise en place d’une banque pour les jeunes

Le conseil des ministres qui s’est tenu du 22 au 23 mai 2019, a analysé et adopté le dossier relatif à la mise en place d’une banque pour les jeunes au Burundi.

Selon le secrétaire général et porte-parole du gouvernement, Prosper Ntahorwamiye, la jeunesse burundaise fait face à de nombreux défis de la vie. «Ces derniers sont liés à l’augmentation démographique, au sous emploi et à la problématique d’accès au système financier existant».

Le porte-parole du gouvernement indique que ce projet de création d’une banque tire son origine dans la volonté du gouvernement d’appuyer les projets sociaux économiques de la jeunesse.

Prosper Ntahorwamiye fait savoir que cette banque apporte une solution durable aux défis aux quels la jeunesse est confrontée.

Le montant de cette banque est estimé à 10 milliards de francs burundais constitué de la capitale de l’Etat à hauteur de 15% et des communes à hauteur de 85%.


Le parti UPRONA s’active déjà pour les élections de 2020

Le président du parti UPRONA, Abel Gashatsi et le secrétaire général de ce parti, Olivier Nkurunziza se sont respectivement rendus dimanche le 19 juin 2019, dans les provinces de Muranvya et Muyinga.
Ces visites déplacements s’inscrivent dans le cadre de renforcer les structures à la base et préparer les élections de 2020.

Dans l’avant-midi, Abel Gashatsi s’est rendu dans sa province natale de Muranvya où il a rencontré les Badasigana de la colline Kiyenzi, zone Ryarusera de la commune Muranvya. Après Ryarusera le président du parti, avec ceux qui l’accompagnaient, se sont dirigés à Rutegama où ils ont échangé avec les Badasigana de cette localité.

Quant à lui, le secrétaire général du parti s’est associé aux Badasigana de la colline Rusenyi, zone Ruzo de la commune de Giteranyi dans la province de Muyinga.


La campagne « Soutenons Nos Hirondelles » continue

Dans le cadre de la campagne « Soutenons Nos Hirondelles » Six sociétés ont remis ce mercredi 15 mai 2019 à la Fédération de Football du Burundi des chèques de soutien à l’équipe nationale qui va participer du 21 juin à la Coupe d’Afrique des Nations(CAN). Il s’agit de SAVONOR, TELE10, SOCABU, OTB ainsi que deux banques dont BBCI et BANCOBU.

79 millions ont été donné à la Fédération de Football du Burundi. La BANCOBU et la BBCI ont respectivement déposé 40 millions et 5 millions chacune. La société d’assurance SOCABU a contribué une somme de 10 millions.

Le SAVONOR a quant à lui donné 15 millions. La société Tele10 a donné une contribution de 5 millions tandis que l’Office du Thé du Burundi(OTB) octroie une contribution de 4 millions.

Le président de la FFB, Révérien Ndikuriyo remercie ces sociétés pour leurs contributions à l’équipe nationale. Il encourage d’autres sociétés à emboiter le pas de ceux qui ont déjà contribué.


Affaire Ruhagarika : Comparution de 9 personnes présumées auteures

9 personnes présumées auteurs de l’attaque de Ruhagarika de la commune de Buganda, province Cibitoke ont comparu ce mardi 14 mai 2019, à la cour d’appel de Ntahangwa. Au total ils sont 9 dont 8 hommes et 1 femme.

Sept d’entre eux sont accusés d’intégrer des mouvements terroristes, d’attaquer et de massacrer la population paisible. Un militaire d’un grade de major et un homme originaire de la république démocratique du Congo sont poursuivis pour le manquement à la solidarité publique.

Le procès n’a pas a eu lieu parce que l’avocat de ce militaire a soulevé une exception de forme précisant que son client devrait entendu par la cour militaire. Selon cet avocat, l’infraction de son client est liée à l’exercice de ses fonctions.

Le ministère public veut de son côté que ce dossier soit plutôt traité devant la cour d’appel de Ntahangwa. Il estime que ce militaire est poursuivi pour une infraction de droit commun et qu’il ne doit nécessairement pas jugé devant la cour militaire.

Rappelons que l’attaque de Ruhagarika s’est produite le 11 mai 2018 causant la mort à 26 personnes.


Le Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale des Douanes visite le Burundi

Pour sa première fois, le Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale des Douanes(OMD), Kunio Mikuriya est depuis ce dimanche 12 mai, en visite de deux jours au Burundi.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de renforcer la collaboration entre l’administration douanière burundaise et l’OMD.

« L’OMD est ici pour voir quels sont les problèmes en cours, quels sorteS d’assistance et conseils qu’on peut apporter»

Ce lundi 13 mai 2019, Dr Kunio Mikuriya s’est rendu en compagnie du commissaire général de l’OBR, Audace Niyonzima, à la frontière de Kobero dans la province de Muyinga pour être témoin des facilités qu’offre la douane burundaise.

Après sa visite, le Secrétaire Général de OMD que l’Office Burundaise des Recettes « est bien motivé ».


Le gouvernement du Burundi déterminé à suivre de près les actions des ONGEs

Sous la présidence du Chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, un conseil des ministres s’est tenu ce vendredi 10 mai 2019 au palais présidentiel de Gitega.

Parmi les 9 points qui étaient à l’ordre du jour, 3 concernent les Organisations non Gouvernementales Etrangères(ONGEs).

Il s’agit entre autres du projet de loi portant organisation, composition et fonctionnement des comités de recrutement du personnel local par les organisations non gouvernementales étrangères au Burundi.

Les membres du gouvernement ont ensuite analysé le projet de loi portant organisation, composition et fonctionnement d’un Guichet Unique pour la gestion de tous les rapports entre le gouvernement de la république du Burundi et les organisations non gouvernementales étrangères : agrément, enregistrement, protocole d’exécution et implantation d’une ONGE sur terrain.

Ils ont également fait l’analyse du projet de décret portant organisation, composition et fonctionnement des comités de recrutement du personnel local par les organisations non gouvernementales étrangères au Burundi.


Coupe du président : Rukinzo FC et Aigle Noir décrochent leurs tickets pour la finale

Les équipes Rukinzo FC et Aigle Noir se sont qualifiées dans ce weekend pour la finale de la coupe du président.

Rukinzo FC, l’équipe de la police nationale du Burundi a décroché son ticket pour la finale, samedi le 20 avril en battant Ngozi City 3 buts à 1 sur le stade Ingoma de Gitega.

De son côté, Aigle Noir s’est qualifié ce dimanche 21 avril en éliminant Inter Star 2 buts à 0 sur le stade Umuco de Muyinga.

La finale aura lieu le 4 mai 2019 au stade Ingoma de Gitega


Le ministère en charge de la jeunesse organise une conférence nationale des jeunes

Sous le thème "Jeunesse mobilisons-nous pour préserver nos acquis et veillons sur notre Patrie" le ministère de la jeunesse, des postes et des TIC, en collaboration avec les services de la présidence du Burundi, organise du 25 au 27 avril 2018 dans la province de Gitega, une conférence nationale des jeunes.
Près de 500 jeunes provenant des différentes provinces du Burundi participeront à cette conférence.
Ils bénéficieront des enseignements sur l’amour et la protection de leur patrie


 
 
Certains des services offerts par le centre Burundi Net

Motel Bar NYABUNGO

Avec un emplacement idéal à Mutanga Nord, juste en haut du centre ville de la capitale économique Bujumbura, le Motel Bar NYABUNGO est un endroit passionnant qui laisse avec votre passage des souvenirs agréablement inoubliables. Vous y trouverez des services organisés dans un style de combinaison complémentaire : des chambres à vos goûts, une cuisine au rendez-vous de votre appétit, le bar vous autorise un choix sans limite.
Pour plus d’information, visitez son site web au www.nyabungobar.com

Panoramique Hotel

Doté d’un bar, d’une terrasse et d’un salon commun, l’établissement Le Panoramique Hotel by Celexon propose des chambres avec une télévision par satellite à écran plat à Bujumbura, à moins de 1,8 km du Musée Vivant.
Toutes les chambres disposent d’un bureau, d’une bouilloire et d’une armoire. Leur salle de bains privative est pourvue d’articles de toilette gratuits. Un petit-déjeuner buffet est servi sur place. Vous pourrez déguster une cuisine française, belge et américaine au restaurant de l’hôtel. Le personnel de la réception, parlant anglais et français, pourra vous aider à planifier votre séjour.

Hôtel Belair Résidence

Situé à Bujumbura, l’Hôtel Belair Résidence est propose un spa, un sauna, une salle de sport, un restaurant et une piscine extérieure. Il dispose d’un parking privé gratuit sur place, certains logements comprennent une salle de bains privative pourvue d’un jacuzzi, tandis que d’autres disposent de chaussons et de peignoirs.
Plusieurs logements sont dotés d’un coin salon où vous pourrez vous détendre, certains offrant une vue sur le lac ou la montagne, une connexion Wi-Fi est disponible gratuitement dans tout l’Hôtel Belair Résidence.

Lire plus www.hotelbelairbujumbura.com

Martha Hotel

Martha Hotel propose un restaurant, un bar, ainsi qu’une connexion Wi-Fi gratuite dans l’ensemble de ses locaux. L’établissement comprend une piscine extérieure, des installations de sports nautiques et un restaurant où vous pourrez prendre un repas. Toutes les chambres possèdent une télévision par satellite à écran plat. Plusieurs offrent des vues sur la montagne ou le lac. Toutes sont équipées d’une salle de bains privative. Pour davantage de confort. L’établissement inclut une boutique de souvenirs. Vous atteindrez une clinique et le supermarché Big Marke à 1,6 km du Martha Hotel. L’aéroport international de Bujumbura est à 10 km du Martha Hotel.

Lisez plus sur www.malthahotel.com

NITUMIE: Transfert de MEGA pour Internet: Faites *888*1*6#

 
 
 




 
 
 

PNUD - recrutement d’ un/une spécialiste en Suivi et Evaluation - Date limite: 2019-04-09

Le PNUD Burundi a finalisé l’élaboration du nouveau programme pays 2019-2023 qui a été approuvé par le Conseil d’Administration en Janvier 2019. Le Document de Programme de Pays pour le période 2019-2023 du PNUD-Burundi s’aligne sur le Plan Cadre d’Assistance Nations Unies (UNDAF 2019-2023), le Plan Stratégique 2018-2021 su PNUD et le Plan National de Développement du Burundi.

Ce programme comprend trois grandes priorités : (I) Développement des moyens de subsistance ruraux non-agricoles pour la croissance économique locale, (II) Meilleur accès à des services administratifs, sanitaires et judiciaires de qualité et (III) Amélioration de la résilience au changement climatique et aux catastrophes.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme pays, sept grands programmes ont été validés par le management en collaboration avec le programme, il s’agit notamment de : (1) Programme d’accès aux services, (2) celui de la Décentralisation et développement local, (3) Réintégration et Cohésion sociale, (4) Résilience aux changement climatique et Catastrophes ; (5) santé ; (6) Egalité des sexes et autonomisation des femmes et (7) De la planification.

Pour la mise en œuvre du programme, le PNUD travaille avec le gouvernement sous la coordination du Ministère des finances, de la Planification et de la coopération au Développement, des ministères techniques, les ONG nationales et internationales, ainsi que les autres agences du Système des Nations Unies.

Au regard des défis auxquels le bureau a fait face au cours du cycle précédent dans la mise en place de mécanismes de supervision et de suivi des projets/programmes, notamment des difficultés liées à la qualité de suivi des résultats au niveau effets et des produits, le suivi des tableaux de bord et la vérification des indicateurs de performances, le Management a en 2016 mis en place une Unité de suivi et évaluation au sein du Bureau pays ; une Unité d’appui à la mise du programme en vue d’améliorer les processus d’assurance qualité et renforcer la veille stratégique. En vue d’assurer un bon suivi des projets du programme du PNUD Burundi et rendre compte par rapport aux résultats et à l’utilisation des ressources, le PNUD recrute un/une spécialiste en Suivi et Evaluation pour cette Unité.

Le/la spécialiste travaillera en étroite collaboration avec, les chargés de programme, et les gestionnaires des projets Le/la spécialiste sera amené à effectuer de fréquents déplacements.

- Développer des indicateurs (SMART) pour les programmes et projets en collaboration avec les personnes concernées (conseiller, expert, etc.)
- Concevoir le suivi des approches et outils de suivi et d’évaluation du programme et des projets en ligne avec les principes de la Gestion Axée sur les Résultats.
- Assurer le suivi des indicateurs clés du programme.
- Contribuer à la conception des plans de suivi (sur base des indicateurs SMART) du programme et des projets, ainsi que l’approbation de ces plans ;
- Mettre en place un mécanisme de coordination pour la mise en œuvre du plan de suivi / évaluation.
- Participer au processus de planification des programmes et projets, en donnant un appui technique au développement des théories du changement et cadres logiques des interventions.
- Appuyer l’application structurelle du système RBM (result based management) à travers toutes les unités et projets, aussi bien concernant les résultats des projets, programmes ;
- Assurer l’accompagnement, la formation et le suivi des experts suivi-évaluation dépendant des projets et des structures nationales de tutelle du programme ;
- Assurer la collecte des données pour l’analyse de situation, la planification, la gestion et l’évaluation des programmes du programme en lien avec les indicateurs identifiés ;
- Assurer la préparation des réunions de revue semestrielle et annuelle de Programme de coopération du PNUD avec le Gouvernement et appuyer l’organisation des revues des composantes des programmes ;
- Analyser et évaluer les données en vue de déterminer le niveau de réalisation des résultats attendues des programmes et recommander les mesures correctives si nécessaires ;
- Fournir l’assistance technique aux chargés de programme, aux coordonnateurs de projets, aux experts du gouvernement et aux autres partenaires dans la collecte, la gestion et l’analyse des données ;
- Vérifier la qualité des résultats saisis dans le Plan intégré de travail (IWP) du bureau et assurer sa mise à jour régulière conformément aux exigences de délai et directives fixées par le siège ;
- Gérer le processus d’assurance qualité des programmes et projets (PQA) et de transparency

- Gérer directement la planification et le suivi de toutes les évaluations au niveau du Bureau Pays (évaluations thématiques, évaluations du programme de pays, évaluations des projets et toutes autres types d’évaluations).
- Établir et maintenir un dialogue étroit avec le Bureau d’évaluation du siège et les unités d’évaluation dans les autres bureaux de pays en vue d’harmoniser les approches et les programmes d’évaluation.
- Fournir des conseils au Management sur le programme de travail, y compris l’identification des thématiques et des projets/programmes à suivre et évaluer, promouvoir les échanges d’informations sur les meilleures pratiques et la gestion efficace du programme.
- Organiser, coordonner et mener les missions de suivi et d’évaluation des projets de développement, le suivi et les évaluations sectorielles et thématiques.
- Veiller à ce que les rapports de suivi et d’évaluations soient utiles et que leurs recommandations et conclusions sont mises en œuvre.

- Promouvoir les standards de suivi et d’évaluation, l’assurance qualité / contrôle et le développement des capacités au sein du bureau.
- Préparer les termes de référence (TOR), organiser la sélection des consultants et des équipes d’évaluation, fournir des commentaires techniques sur les évaluations et le budget.
- Fournir des conseils techniques au stade de la conception des programmes et projets sur l’élaboration d’un cadre cohérent de résultats avec des indicateurs prédéfinis afin de faciliter le suivi et l’évaluation aux étapes ultérieures.
- Veiller à ce que les informations issues des évaluations alimentent la conception des politiques, programmes et projets, y compris les commentaires sur divers documents.
- Coordonner toutes les activités de suivi du programme.
- Suivre le taux de décaissement des projets tandis que la situation des fonds et ressources du programme.

- Identifier et formuler des enseignements tirés du suivi, des évaluations et des études.
- Organiser et conduire des formations sur le suivi et l’évaluation axés sur les résultats dans le bureau pays et en faveur des partenaires nationaux.

En matière de reporting :

- Contribuer à la préparation des rapports d’analyse orienté sur les résultats du PNUD et destinés aux bailleurs ;
- Contribuer à la collecte des données et à la rédaction du ROAR du Bureau ;
- Veiller au respect de la périodicité du reporting notamment d’IWP et des revues semestrielles et annuelles ;
- Rappeler aux chargés de programmes et projets si besoin pour que les rapports soient prêts dans les délais ;
- Le cadre de résultats (Produits, effets et Résultats) des activités du programme et des projets pour le suivi opérationnel et financier des PTAs est conçu ;
- Les capacités du personnel du Bureau Pays et des partenaires de mise en œuvre des projets du programme dont renforcées ; ils apprennent et appliquent au mieux les politiques, les outils et les méthodes de suivi et évaluation de la gestion axée sur les résultats ;
- Les TDR’s de consultants ou de missions d’évaluations de résultats sont élaborés, le processus de recrutement est appuyé et les consultants ainsi que les projets ayant commis l’évaluation sont orientés ;
- La collecte des rapports sur l’état d’avancement périodiques pour la gouverne de l’équipe de gestion, du Bureau de Pays et des donateurs est assurée dans le délai ;
- Le personnel des projets et des partenaires de mise en œuvre sont fortement appuyés dans l’élaboration des rapports sur l’état d’avancement selon des formats de reportage de suivi et évaluation conformément au deadline ;
- Les rapports d’ensemble soumis par des projets/programmes sont examinés ; les résultats/enseignements tirés ainsi que les données et indicateurs sont analysés et validés ;
- Les rapports consolidés sur l’état d’avancement de la gestion des projets sont également analysés et validés ; les problèmes, les causes des goulots potentiels dans l’exécution des projets sont identifiées ; les recommandations pertinentes bien spécifiées sont formulées et partagées ;
- Un forum d’échange, comme la revue tripartite annuelle, est organisé ; les conclusions et recommandations de suivi sont discutées à cette occasion pour déterminer des actions futures ; le forum inter-agence et le forum des donateurs sont suivis ;
- Les données sur les progrès réalisés vers les changements prévus dans le cadre du plan de suivi et évaluation sont collectées, les divers aspects préoccupants sont identifiés et des propositions d’ajustement faites ;
- Les conditions d’engagement des missions de suivi et évaluation à entreprendre par des tiers sont élaborées ; le processus d’identification, du recrutement, de la supervision et de la gestion des experts en suivi/évaluation est bien suivi ; les analyses et les contributions substantives à l’exercice sont fournies ;
- Les partenaires nationaux sont aptes à améliorer la réalisation des résultats en fournissant les analyses plus larges des domaines d’intervention ; ils formulent les politiques et prennent des initiatives spécifiques de développement de capacité connexe de suivi et évaluation ;
- Une stratégie de suivi évaluation du Programme est élaborée et mise en place;
- Les outils de collecte de données sont renforcés et permettent de bénéficier d’informations stratégiques.
- Des rapports de suivi sont régulièrement réalisés et l’atteinte des résultats est évaluée ;
- La qualité et la fiabilité des mécanismes des reporting interne et externe sont renforcés ;
- Des évaluations internes du Programme sont réalisées et un appui technique est apporté aux évaluations externes ;
- Le développement des capacités grâce à l’encadrement, le suivi et la formation continue, en travaillant avec (y compris la supervision) le personnel national ou homologues de la contrepartie (gouvernementale ou non-gouvernementale.

- Maîtrise en sciences sociales, en droit, en gestion, administration publique, Statistique, Démographie, planification du développement, ou un domaine technique relatif.

- Deux (2) ans au minimum d’expérience professionnelle dans le domaine de gestion des projets, de suivi et évaluation au sein des organismes de développement au niveau national ou international, consacrés de façon consistante à :
- Faire des appuis conseils utilisant des approches de gestion et des outils de planification axés sur les résultats (RBM) d’une manière quantitative, qualitative et participative, y compris la planification, conception et exécution des systèmes de suivi et évaluation ;
- Produire des rapports de monitoring et évaluation ;
- Bonne expérience dans l’utilisation de l’outil informatique et des logiciels bureautiques.
- Expérience avec le PNUD est un atout ;

- Parfaite maitrise du français.
- Bonne connaissance de l’anglais.

Ce poste est uniquement ouvert aux candidats de nationalité étrangère au Burundi ;
Les candidatures féminines qualifiées sont vivement encouragées

Pour postuler cliquez ici

Partager cet article sur
 
 
 
BNDE - recrute un informaticien - date limite: 05/06/2019

LOUVAIN COOPERATION- Un Coordinateur Santé Mental - Date limite : 26/02/2019

UNICEF - Consultant pour appui au MSPLS (PEV) pour la revue externe du PEV et elaboration du PPAC 2019-2023 du PEV (P-3) - Date limite : 11/04/2019

PNUD - recrutement d’ un/une spécialiste en Suivi et Evaluation - Date limite: 2019-04-09

CONCERN WORLDWIDE Burundi - recrutement d’un Superviseur qui sera basé(e) à Kirundo pour son programme Terintambwe - date limite: 19/03/2019

CICR - Field Officer Securité - date limite: 22/03/2019

GVC - recrutement d’un chef de projet - date limite:20/02/2019

FHI360 - L’Assistant(e) en Technologies de l’information - date limite: 24/03/2019

IOM, Special Vacancy Notice. Open to national Internal and external Candidates. Closing Date : February 6th, 2019

 
CV-Thèque: Les profils recherchés
 
 
 
 
 
UNICEF - Appel à propositions en vue de sélectionner une entreprise compétente du secteur du bâtiment et travaux publics - date limite: 15 avril 2019 à 15h00

ONPR - Fourniture matériel informatique - Date limite: 17/04/2019

AGENCE BURUNDAISE DE L’ELECTRIFICATION RURALE(ABER) - Fourniture et installation du matériel électrique pour la ligne MT et BT - date limite: 21/03/2019 à 10h précise

AGENCE BURUNDAISE DE L’ELECTRIFICATION RURALE(ABER) - fourniture et installation du matériel électrique pour la ligne MT et BT des centres de MASANGANZIRA et NYARURAMBI- date limite: 21/03/2019 à 10h

Burundi/Ministère de l’Hydraulique, de l’Energie, et des Mines - Avis d’appel d’offres international ouvert pour l’exécution des travaux d’électrification de 34 villages des communes Busoni, Bwambarangwe et Gitobe en Province Kirundo – date limite : 22/02/2019 à 9 heures précises, heure locale

ONPR - Fourniture d’un logiciel d’archivage numérique et de gestion électronique des courriers– date limite : 11/01/2019

WHO- Recrutement- Consultant- Date limite :09/12/2018

ABUBEF - Fournisseurs pour les services - Date limite: 12 Décembre 2018 à 15h00

Regideso- recrutement d’un comptable- date limite : le 15/11/2018

ONPR - Fourniture des uniformes au personnel de l’ONPR - date limite: 21 /11/2018

Banque de Gestion et de Financement « BGF - Appel d’Offres National ouvert pour les travaux de réhabilitation de la toiture- date limite : 16.11.2018 à 10 heures 30 minutes

 
 
 
 
 
 
 
Les porte-parole des différentes institutions étatiques animent une émission publique (Friday 21 June 2019)

Les porte-parole des différentes institutions étatiques ont animé ce vendredi 21 juin 2019 au chef lieu de la province Muyinga, une émission publique afin de répondre aux questions des journalistes t et aux doléances de la population.
Dans son message de salutation du chef de l’Etat, Jean Claude Karerwa indique que le président se dit satisfait de la situation qui prévaut au Burundi. « Le président de la république remercie toutes les personnes qui se donnent corps et âme pour la sauvegarde de la (...)

Lire tout...

L’ombudsman burundais trouve infondée la récente demande du Commissaire Paix et Sécurité de lUnion Africaine (Friday 21 June 2019)

Le 14 juin 2019 a eu lieu, devant le conseil de sécurité des nations Unies, un briefing sur le Burundi. Lors de ce briefing, Smaїl Chergui a demandé que la réouverture du dialogue inter burundais volet extérieur en avançant que c’est pour permettre la réconciliation au Burundi et qu’il n’ ya pas d’autres alternatives.
Dans une faite ce mercredi, 19 juin, Edward Nduwimana fait savoir qu’il a suivi et participé à différentes sessions des dialogues inter burundais que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur (...)

Lire tout...

La disponibilité des intrants agricoles à temps, un des facteurs de l’augmentation de la production (Friday 21 June 2019)

« La Saison agricole 2019B a été caractérisée par une très bonne augmentation des cultures vivrières et saisonnières, plus spécialement pour le haricot, le riz, la patate douce, la banane et la pomme de terre », fait savoir Déo Guide Rurema, ministre en charge de l’agriculture lors d’un point de presse qu’il a animé ce mardi, 18 juin.
Selon lui, cette augmentation de la production est témoignée par la disponibilité en abondance de ces cultures, sur le marché et dans les stocks communautaires et au niveau (...)

Lire tout...

Le Burundi célèbre la Journée de l’Enfant Africain (Friday 21 June 2019)

Le Burundi a célébré ce mardi, 18 juin, dans la zone Buterere de la mairie de Bujumbura, la Journée de l’Enfant Africain est célébrée le 16 juin de chaque année. La zone de Buterere a été choisie parce qu’elle connait, comme l’indique le maire de la ville de Bujumbura présent en ces cérémonies, un grand nombre d’enfants en situation de rue.
Le représentant du forum des jeunes, Ntirandekura Alain Boris a demandé au gouvernement de mettre plus d’effort dans la protection des droits de l’enfance. Aux (...)

Lire tout...

Bujumbura Mairie: Un délai de deux semaines accordé à l’administration pour enlever les montagnes des immondices improvisées dans certains endroits (Friday 21 June 2019)

Le ministre de la santé accorde un délai de deux semaines à l’administration de la mairie, l’administration de la mairie ainsi que la population pour finir avec les montagnes des immondices qui se sont improvisées dans certains coins de la ville de Bujumbura.
Cette décision ressort d’une descente que Thadée Ndikumana, ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida en collaboration avec le conseiller principal du maire a effectué dans l’après-midi de ce lundi dans différents quartiers (...)

Lire tout...

Virus Ebola : « Notre pays est entrain de surveiller » (Tuesday 18 June 2019)

Durant ces derniers jours, des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux évoquant des cas du Virus Ebola au Burundi. Récemment détecté en Ouganda, le virus Ebola sévit en RDC.
Que dit le ministère de la santé publique ?
Dans une conférence de presse qu’il a tenu, vendredi le 14 juin, Dr Thadée Ndikumana, ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida(MSPLS) a tranquillisé la population. « Notre pays est entrain de surveiller ». Pour prévenir cette épidémie, la surveillance sur les (...)

Lire tout...

« L’action humanitaire au Burundi: les droits de l’enfant avant tout » (Monday 17 June 2019)

Le 16 juin de chaque année est la célébration de la Journée de l’Enfant Africain. Pour l’édition 2019, cette journée est célébrée sous le thème, « L’action humanitaire au Burundi: les droits de l’enfant avant tout »
Dans son communiqué sorti à l’occasion cette journée, Martin Nivyabandi, ministre en charge des droits de la personne humaine rappelle que la commémoration de la Journée de l’Enfant Africain en date du 16 juin de chaque année a été décidée par lUnion Africaine; pour garder en mémoire le massacre (...)

Lire tout...

Félix Tshisekedi Tshilombo visite le Burundi (Saturday 15 June 2019)

Le chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo, Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo a effectué ce vendredi 14 juin 2019, une visite officielle au Burundi. Arrivée à l’aéroport international de Bujumbura vers 15h, il a été accueilli par son homologue burundais, Pierre Nkurunziza accompagné de plusieurs hautes autorités du Pays.
La communauté congolaise vivant au Burundi, membre de son parti politique s’est également mobilisée pour accueillir son président à l’aéroport. Elle scandait des slogans (...)

Lire tout...

L’IULKI signe une convention de partenariat avec l’Université du Burundi (Saturday 15 June 2019)

L’Institut Universitaire des Lacs de Kirundo(IULKi) a signé ce jeudi, 13 juin 2019, un accord-cadre de coopération avec l’Université du Burundi. Cet accord intervient dans le cadre de renforcer les liens scientifiques et académiques entre ces deux universités, leurs personnels et étudiants.
« A l’heure actuelle, on ne peut pas travailler isolement. Cela dans n’importe quel domaine de la vie nationale ou internationale », révèle professeur François Havyarimana, recteur de l’Université du Burundi. « (...)

Lire tout...

Célébration de la journée mondiale du Donneur de Sang : « Du sang sécurisé pour tous » (Saturday 15 June 2019)

Le Burundi se joint au monde entier pour célébrer le 14 juin de chaque année, la journée mondiale du Donneur de Sang. Pour l’édition de 2019, cette journée est célébrée sous le thème « Du sang sécurisé pour tous ».
Dans une déclaration faite conjointement avec Dr Walter Kazadi Mulombo, représentant de l’OMS au Burundi, Dr Thadée Ndikuman, ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida précise que la santé est un droit. « Tout le monde a droit à une transfusion avec du sang sain », di-il.
Pour (...)

Lire tout...

 
 
 

Enseignement supérieur : La jeunesse des pays de l’EAC devrait chercher à améliorer les compétences et non à chercher des diplômes-papiers (Tuesday 26 June 2018)

INTERVIEW
Le Conseil interuniversitaire pour l’Afrique de l’Est (EAC) a ouvert jeudi à Bujumbura sa 9ème rencontre annuelle autour du thème "Leadership transformationnel de l’enseignement supérieur pour renforcer les liens entre les universités et les secteurs publics et privés".
Au cours de la première journée de cette rencontre de deux jours, le secrétaire exécutif de ce Conseil, le professeur Alexandre Lyambabaje, a fait une présentation dans laquelle il a relevé les principaux défis rencontrés (...)

Lire tout...

« Transformer les défis de chômage et de pauvreté en opportunités de consolidation de l’unité, de la paix et du développement durable ». (Monday 17 April 2017)

A coups répétés, le Burundi a vêcu dans le passé des périodes des souffrances, des souffrances qui, avec le temps ont progressivement évolué allant des souffrances indivuelles ou de groupes de même identique ethnique à souffrances communes. Ceci se lit à travers le comportement de l’ensemble du peuple burundais, spécialement dans l’épreuve traversée avec le contexte électoral de 2015 où toutes les voies ont été essayées par ceux qui ne voulaient pas les élections et la continuation de la démocratie au (...)

Lire tout...

 
 
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2020, Entrez
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2015, Entrez
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2010, Entrez
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2005, Entrez
 
Ici votre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 1993, Entrez
 
 
 
FORUM
Forum d'échange surtout entre les burundais qui ont des messages à se communiquer en vue d'une nouvelle image du Burundi d'après plus de 40 ans de conflits.
Lutter contre l'IGNORANCE et la PAUVRETE est maintenant notre axe commun de bataille.
 
Poster votre message
Lire les 10 derniers messages
Tous les messages qui ont été postés
 
N.B: Les gérants du forum se réservent le droit de non publication des messages jugés de sans contribution positive
 
E - CONCOURS
Venez participez au concours en ligne, gagnez des prix intéressants chaque semaine.
Questions de la semaine
Réponses aux questions de la semaine passée
Gagnants de la semaine passée
Prix de la semaine passée
 
Toutes les questions et réponses en archive
 
Partenaires de E-HIGANWA
Sponsors de E-HIGANWA
Proposez-nous votre soutien.
E - CLASSE
Informatique
Sciences & Vie
Physique
Maths
Chimie
Biologie
Géologie
Kirundi
Français
Anglais
Swahili
 
 

Moteur de recherche

             
... Suite des enregistrements
             
... Suite des enregistrements
© Burundi Net center, Rohero II, Bld de l'Indépendance N°6 - B.P. 6615 Bujumbura - Tél: 79918985 - 69704327 - Mail: info@burundinet.org  
Conçu et Hébergé par Burundi Net