Devenir notre partenaire Créez votre emploi avec nous Votre avis sur nous


Coopération bilatérale: le Burundi et l’Afrique du Sud mettent en place un cadre approprié

Des experts burundais et Sud-africains se sont rencontrés à Bujumbura, ce mercredi 22 Janvier 2020, dans une réunion de travail de 2 jours sur la coopération bilatérale.

L’objectif est de faire le suivi des recommandations de la dernière réunion du 04 au 05 septembre 2017 et la mise en place d’une commission mixte de coopération qui facilitera les deux parties à aborder les questions liées aux relations d’amitiés et de coopérations entre les deux pays.


La liste des candidats à la présidentielle de 2020 à jour avec Valentin KAVAKURE

Après les partis UPD, FRODEBU, FRODEBU Nyakuri et APDR, le Front Populaire National FPN IMBONEZA vient de désigner son candidat à la présidentielle de 2020 prévue au Burundi.

Valentin Kavakure devient le 5ème candidat sur la liste des candidats déclarés par leur partis, depuis ce dimanche 12 janvier 2020.


WANG YI, Ministre chinois des Affaires Etrangères est au Burundi dans le cadre des relations bilatérales Sino-burundaises


Le Ministre des Affaires Etangères de la Chine, M. WANG YI et conseiller d’Etat chinois, accompagné d’une délégation de 16 experts chinois est en visite au Burundi où il est accueilli chaleureusement par M. NIBIGIRA Ezéchiel, Ministre burundais des Affaires Etrangères, depuis sa descente d’avion à l’Aéroport International Melchior NDADAYE.


La 33e session ordinaire de l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de UA

Sous le thème « Faire taire les armes : créer des conditions propices au développement de l’Afrique », cette 33ème assemblée ce tiendra dans la capitale éthiopienne, Addis Abeba les 09 et 10 février 2020, annonce-t-on sur le site de l’Union africaine.

Cette 33e session ordinaire de l’Assemblée des chefs d’Etat et de gouvernement de Union africaine sera précédée par la tenue de la 39e session ordinaire du Comité des
représentants permanents (COREP), les 21 et 22 janvier 2020 et de la 36ème session
ordinaire du Conseil exécutif, les 6 et 7 février 2020, précise-t-on dans la même source.
.


Le personnel renvoyé de l’HPRC sera rétabli dans leurs droits

Ministre de la santé publique et de la lutte contre le Sida, Thaddée Ndikumana, s’est exprimé, jeudi 03/01/2019, sur le cas des personnes renvoyées de l’hôpital Prince régent Charles en date du 09 août 2017.

Il a recommandé aux responsables de cet hôpital de mettre en application, en toute urgence, l’appel du Chef de l’Etat Pierre Nkurunziza qui leur a exhorté à rétablir dans leurs droits les personnes renvoyées de cet hôpital.


 
 
 
 
Certains des services offerts par le centre Burundi Net

Motel Bar NYABUNGO

Avec un emplacement idéal à Mutanga Nord, juste en haut du centre ville de la capitale économique Bujumbura, le Motel Bar NYABUNGO est un endroit passionnant qui laisse avec votre passage des souvenirs agréablement inoubliables. Vous y trouverez des services organisés dans un style de combinaison complémentaire : des chambres à vos goûts, une cuisine au rendez-vous de votre appétit, le bar vous autorise un choix sans limite.
Pour plus d’information, visitez son site web au www.nyabungobar.com

Hôtel Belair Résidence

Situé à Bujumbura, l’Hôtel Belair Résidence est propose un spa, un sauna, une salle de sport, un restaurant et une piscine extérieure. Il dispose d’un parking privé gratuit sur place, certains logements comprennent une salle de bains privative pourvue d’un jacuzzi, tandis que d’autres disposent de chaussons et de peignoirs.
Plusieurs logements sont dotés d’un coin salon où vous pourrez vous détendre, certains offrant une vue sur le lac ou la montagne, une connexion Wi-Fi est disponible gratuitement dans tout l’Hôtel Belair Résidence.

Lire plus www.hotelbelairbujumbura.com

Martha Hotel

Martha Hotel propose un restaurant, un bar, ainsi qu’une connexion Wi-Fi gratuite dans l’ensemble de ses locaux. L’établissement comprend une piscine extérieure, des installations de sports nautiques et un restaurant où vous pourrez prendre un repas. Toutes les chambres possèdent une télévision par satellite à écran plat. Plusieurs offrent des vues sur la montagne ou le lac. Toutes sont équipées d’une salle de bains privative. Pour davantage de confort. L’établissement inclut une boutique de souvenirs. Vous atteindrez une clinique et le supermarché Big Marke à 1,6 km du Martha Hotel. L’aéroport international de Bujumbura est à 10 km du Martha Hotel.

Lisez plus sur www.malthahotel.com

NITUMIE: Transfert de MEGA pour Internet: Faites *888*1*6#

 
 
 




 
 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA REUNION DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 19 DECEMBRE 2019

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jeudi 19 décembre 2019 sous la présidence de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Pierre NKURUNZIZA.
Les points suivants ont été analysés :

1. Textes d’application du Code des marchés publics :

- Projet de décret portant modification du décret n°100/123 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de la cellule de gestion des marchés publics
- Projet de décret portant création, organisation et fonctionnement de la cellule communale de gestion des marchés publics
- Projet de décret portant modification du décret n°100/120 du 08 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de la Direction Nationale de Contrôle des marchés publics
- Projet de décret portant modification du décret n°100/119 du 07 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l’Autorité de Régulation des marchés publics

Ces projets ont tous été présentés par le Ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique.

Aujourd’hui, le domaine des marchés publics est régi par la loi n°1/04 du 29 janvier 2018 portant modification de la loi n°1/01 du 04 février 2008 portant Code des marchés publics.

La révision du Code des marchés publics de 2008 était motivée par le souci d’améliorer la gestion des finances publiques par des mesures tendant à diminuer les sources de corruption et d’assurer la rapidité dans la gestion des marchés publics.

C’est dans ce contexte que la nouvelle loi promeut la responsabilisation des gestionnaires de crédits publics par le mécanisme de séparation des missions des organes de passation et de régulation des marchés publics et évite autant que faire se peut des incompatibilités dans la gestion des marchés publics.

Cette loi prévoit trois organes de passation des marchés publics, à savoir :
- Les organes en charge de la passation des marchés publics auprès de chaque autorité contractante
- La Direction nationale de contrôle des marchés publics
- L’Autorité de régulation des marchés publics.
Les règles de fonctionnement de tous ces organes sont fixés par décret tel que le prévoit cette loi de 2018, et ces projets de décrets sont proposés comme textes d’application de cette loi.

a. Le projet de décret portant modification du décret n°100/123 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de la cellule de gestion des marchés publics tient compte des leçons tirées des difficultés de mise en oeuvre du décret dont la révision est proposée. Les réalités sur terrain suggèrent de revoir en profondeur l’organisation et le fonctionnement de la cellule de gestion des marchés publics spécialement en ce qui est de ses missions, de sa composition, de son organisation et de son fonctionnement pour plus d’efficience.

b. La cellule communale de gestion des marchés publics est une institution nouvelle dans la Commune. Le projet portant création, organisation et fonctionnement de la cellule communale de gestion des marchés publics l’organise dans les moindres détails afin que les marchés communaux soient passés dans le respect des principes qui gouvernent les marchés publics. C’est dans ce cadre que, dans la mesure du possible, les membres de la cellule doivent avoir un profil bien défini. Le projet s’assure aussi qu’aucune personne impliquée dans le processus de passation, d’ouverture et d’analyse des marchés ne soit dans la situation de conflit d’intérêt par rapport à ses missions.

c. En tant qu’organe chargé d’assurer l’orthodoxie de la commande publique, la Direction nationale de contrôle des marchés publics est une structure importante dans la mise en oeuvre du Code des marchés publics. C’est pourquoi le projet de décret portant modification du décret n°100/120 du 08 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de la Direction Nationale de Contrôle des marchés publics réorganise, définit davantage et complète les missions de cet organe tout en préservant le principe de la séparation des missions.

d.Le projet de décret portant modification du décret n°100/119 du 07 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l’Autorité de Régulation des marchés publics quant à lui réorganise de fonds en comble cette structure pour une compréhension plus aisée de ses missions et surtout pour plus d’efficacité. Au niveau de l’organisation de l’Autorité de régulation, le projet met en relief les deux piliers sur lesquelles elle est assise, à savoir le Conseil de régulation qui est l’organe décisionnel et la Direction générale qui est l’organe de gestion.

Après analyse et débat sur ces quatre projets, le Conseil des Ministres les a tous adoptés moyennant certaines corrections et finalisation par une équipe désignée à cet effet.

2. Projet d’avenant n°3 à la Convention relative à l’octroi des avantages fiscaux dans le cadre du Code des Investissements à la société anonyme Burundi Cement Company s.a « BUCECO », présenté par le Ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique.

La société BUCECO a démarré ses activités en 2007 et avait pour objectif principal la fabrication du ciment pour satisfaire le marché burundais qui dépendait jusque là des importations en provenance des pays comme la Tanzanie et la Zambie.
Pour l’instant, le bilan de l’entreprise est globalement satisfaisant car le Burundi n’est plus dépendant des importations pour satisfaire ses besoins en matière de ciment.
En vue de consolider son implantation et arriver à ce stade de croissance, la société a dû demander un appui du Gouvernement.

Le soutien du Gouvernement s’est concrétisé par les avantages fiscaux et douaniers accordés à la société à travers le décret n° 100/95 du 26 mai 2008 portant approbation de la Convention relative à l’octroi des avantages dans le cadre du Code des Investissements à la société BUCECO. Deux avenants à cette convention ont été signés respectivement en Mai 2013 et en Mars 2015 en vue de continuer à soutenir cette société.

Ces avantages accordés ont apporté des retombées positives sur le plan économique car même si l’usine bénéficie d’un soutien du Gouvernement en termes d’incitations fiscales, l’Office Burundais des Recettes a perçu des redevances et impôts sur les revenus de l’emploi.

Sur le plan social, la société a lutté contre le chômage au regard des emplois créés.
La société BUCECO ambitionne pour le moment de s’agrandir, être compétitive et conquérir le marché de la sous région. Pour cela, la société a besoin de se moderniser et importer de nouveaux équipements et machines.

Pour réaliser ce projet ambitieux, l’entreprise BUCECO sollicite la prorogation des avantages fiscaux dans le cadre du présent Avenant n°3.
Les avantages sollicités portent sur :
- L’exonération des droits de douanes et de la Taxe sur la Valeur Ajoutée sur les matières premières importées pour une période de 5 ans à partir du 16 décembre 2020
- L’exonération de l’impôt sur le résultat et de l’impôt foncier pour une période de 5 ans à partir du 1er janvier 2021
- L’exonération de la Taxe sur la Valeur Ajoutée sur le chiffre d’affaires pour une période de 5 ans à partir de 2021
- L’exonération de toutes les taxes et redevances sur les matières premières achetées localement dans le processus de fabrication du ciment pour une période de 5 ans à partir du 1er janvier 2021.

Après échange et débat, le projet a été adopté moyennant quelques corrections.
Une équipe a été mise en place pour analyser les modalités permettant à la société BUCECO de faire des extensions sans que ses activités ne nuisent à la santé de la population environnante.

3. Projet de Convention entre le l’Etat du Burundi et la société SAVONOR pour la réalisation d’un projet de culture du palmier à huile sur les sites de Musenyi en Commune Mpanda, Kivoga en Commune Mutimbuzi et Kinyinya en Province Ruyigi, présenté par le Ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage.

En date du 27 novembre 2019, le Conseil des Ministres a analysé une Note sur le projet de culture du palmier à huile par la société SAVONOR.

La société SAVONOR avait en effet introduit une requête de terrains pour un projet de culture du palmier à huile sur les sites de Musenyi en Commune Mpanda, Kivoga en Commune Mutimbuzi et Kinyinya en Province Ruyigi. Tous ces terrains appartiennent à l’Etat.

Pour mieux réaliser ce projet, la société SAVONOR a demandé une concession de ces terrains pour une durée de 25 ans.Au regard des avantages que va procurer ce projet, le Conseil des Ministres a donné son accord de principe pour sa réalisation et a recommandé entre autre de préparer la Convention y relative et l’amener au Conseil des Ministres pour analyse.

C’est dans ce cadre que ce projet de convention est présenté. Il définit les responsabilités, les engagements et les modalités de collaboration entre la société SAVONOR et l’Etat du Burundi afin d’assurer la mise en oeuvre effective du projet et d’éviter le détournement des terres concédées de l’objectif de la concession.

A l’issue de l’analyse de ce projet, le Conseil l’a adopté mais a mis en place une équipe pour vérifier ce que prévoit le Code foncier au sujet les terres domaniales rurales.

4. Note relative à l’exploitation du moellon et latérite sur le site de Nyabibuye en Commune Isare pour la mise en oeuvre du projet de modernisation du Port de Bujumbura, présentée par le Ministre des Transports, des Travaux Publics, de l’Equipement et de l’Aménagement du Territoire

Dans le cadre de la coopération entre le Burundi et le Japon, l’Agence Japonaise de Coopération Internationale(JICA) a accepté de financer le projet de modernisation du Port de Bujumbura.

Dans le cadre de la mise en oeuvre de ce projet, les laboratoires japonais ont apprécié la carrière du site de Nyabibuye comme étant la bonne, celle-ci ayant été utilisée lors de la construction du Boulevard du Japon par la société World Kaihatsu Kogyo, attributaire du marché pour la modernisation du Port de Bujumbura.
L’offre financière de cette société a tenu compte de la qualité de la carrière de ce site et du coût de transport y associé.

Le changement du site engendrerait des incidences financières liées au transport mais également un retard dans l’exécution des travaux.

Comme le Gouvernement a interdit d’exploiter les matériaux de construction sur les flans des collines surplombant la Ville de Bujumbura, la note a pour objet de demander une autorisation exceptionnelle pour la société World Kaihatsu Kogyo d’exploiter le moellon et la latérite sur le site de Nyabibuye en Commune Isare pour ne pas supporter les coûts non prévus ni dans le contrat d’exécution des travaux, ni dans le budget du Gouvernement burundais, mais également permettre l’exécution du projet dans les délais.

Après échanges et débat, et vu les raisons ayant motivé l’interdiction de l’exploitation des matériaux de construction sur les flans des collines surplombant la Ville de Bujumbura, le Conseil a désigné une équipe pour identifier un autre site non éloigné où cette société pourrait exploiter les matériaux dont elle a besoin.
Au cas où ce site ne serait pas identifié, le Conseil réanalysera la question ainsi que d’autres mesures d’accompagnement nécessaires.

L’équipe se penchera sur les textes en vigueur en ce qui concerne le sol et le sous-sol pour ce qui est des propriétés appartenant à des privés.

5. Projet de loi portant ratification de l’accord de prêt additionnel relatif au projet routier Bujumbura-Nyamitanga entre la République du Burundi et le Fonds Saoudien pour le Développement, présenté par le Ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique

Ce financement d’un montant de sept millions de dollars américains s’ajoute à un autre prêt consenti par le Fonds Saoudien pour le Développement dans le cadre de la construction de la route Bujumbura-Nyamitanga.

Il servira essentiellement pour la réhabilitation et l’extension du tronçon à partir du rond-point dit « Chanic » jusqu’au niveau de l’Aéroport International Melchior NDADAYE. A l’issue de l’analyse, le projet a été adopté.

6. Divers

- Le Ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage a parlé de la récente visite au Burundi du Directeur Régional du FIDA.

Il également informé le Conseil que le Burundi se trouve parmi les 10 premiers pays dans le monde où les projets financés par le FIDA sont performants. Dans ce même ordre d’idées, il a informé qu’une enveloppe de 63 millions de dollars est prévue pour le Burundi et attend la présentation des projets.
Il a aussi parlé de ce qui est en train d’être fait pour promouvoir l’élevage des poules au Burundi.

- La Ministre de la Justice, de la Protection Civique et Garde des Sceaux a déploré le fait que presque tous les abords du Lac Tanganyika sont en train d’être clôturés, ce qui ne facilite pas la tache à des personnes qui veulent se détendre sur les plages.

Le Ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique a demandé aux Ministres de surseoir à la mise en place des commissions permanentes, mais qu’en cas de besoin, il peut être envisagé la mise en place des commissions ad hoc.

Il a aussi parlé des personnes qui font semblant de boucher les trous dans les rues de la Ville de Bujumbura en demandant de l’argent aux véhicules qui passent, ce qui donne une mauvaise image du pays.

- Comme c’était la dernière réunion du Conseil des Ministres pour l’année 2019, le Président de la République a fait un bref bilan de cette année en félicitant les membres du Gouvernement pour le travail accompli et dans tous les secteurs.

Il a annoncé que le congé gouvernemental commencera le 26 décembre 2019 et ils reprendront le travail le 13 janvier 2020.
Il leur a souhaité la bonne fête de Noël et les voeux pour l’année 2020.

Bujumbura, 20 Décembre 2019

Le Secrétaire Général du Gouvernement et Porte Parole du Gouvernement

Prosper NTAHORWAMIYE

Partager cet article sur
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ministère de l’Education, de la Formation Technique et Professionnelle - Offres pour location des véhicules pour l’organisation du concours et tests nationaux, édition 2020, - date limite: 22/01/2020

 
 
 
 
Vos outils à votre portée
Les codes et Lois du Burundi ( Sociétes, TVA, ONGs, banques, douanes, etc )
Formulaires des différentes catégories de statuts
Formulaires et documents des services
Plans Communaux de Développement Communautaire ( PCDC )
Informations sur les 18 provinces et les 119 communes du Burundi
Autres resources ( Constitution de la République du Burundi, Accord d'Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi, CSLP I, CSLP II, Vision Burundi 2025, Rapport national Burundi sur les OMDs, Stratégie nationale de développement du tourisme, ...)
 
 
 
Burundi et TIC - Monitoring
TIC/EAC : l’interconnexion à large bande dans la sous région va réduire les tarifs au Burundi

L’agence de régulation et de contrôle des télécommunications (ARCT), en collaboration avec le ministère à la présidence chargé des affaires de la communauté Est Africaine a organisé mardi 20 mars 2018 à Bujumbura, des consultations nationales entre les différents partenaires du secteur (ministères, opérateurs , et autres ). L’objectif était de formuler des observations sur le document portant sur le cadre réglementaire de l’interconnexion transfrontalière à l’endroit des autorités nationaux de régulation (...)

Lire la suite...
Etat de l’évolution des TIC au Burundi

Elles sont passées de 6% à 27% de couverture dans dix ans Aujourd’hui, il y a lieu d’être fier du niveau de l’implantation des technologies de l’information et de la communication (TIC) au Burundi. Et si on essaie de comparer, en 2006 on avait une couverture qui s’étendait seulement à 6% à peu près, mais maintenant on estime que nous sommes arrivés à 27%. Mais c’est un niveau qui est encore bas parce qu’au niveau de la sous-région, les autres pays se trouve autour de 30 % de la couverture.
Dans un (...)

Lire la suite...
 
 
 
Burundi, Opportunités et Transparence
En vertu de l’article 18 de la Loi N° 1/01 du 23 Janvier 2017 régissant les ONGs étrangères, alinéa 5, «le recrutement du personnel local doit se faire dans le respect des équilibres ethniques et de genre prescrits dans la Constitution de la République du Burundi»

Les ONGs étrangères sont régies par la Loi N° 1/01 du 23 Janvier 2017 portant Modification de la Loi N°1/011 du 23 Juin 1999 portant Modification du Décret-Loi N °1/033 du 22 Août 1990 portant Cadre Général de Coopération entre la République du BURUNDI et les ONG Etrangères. En vertu de l’article 18, alinéa 5, « le recrutement du personnel local doit se faire dans le respect des équilibres ethniques et de genre prescrits dans la Constitution de la République du BURUNDI ». De cette disposition, il ressort (...)

Lire la suite...
Les leçons du contexte électoral de 2015

Après les épreuves endurées dans le contexte électoral de 2015 dont les bases sont dans des plans montés depuis longtemps au niveau de certains milieux à accès discriminatoire dont les organisations locales et internationales oeuvrant au Burundi, il faut que dès maintenant tous les recrutements se passent de manière transparente et équitable pour toute opportunité d’emploi disponible.
Les principes des accords d’Arusha doivent être appliqués partout.
Télécharger
La loi 1/01 du 23 Janvier 2017 sur (...)

Lire la suite...
 
 
 
Burundi, Chômage et Entrepreneuriat
API, un guichet unique pour la création d'une entreprise & société commerciale , et tout cela, en un seul jour et à moins de 50.000 FrsBu
 
Le Burundi occupe une place de choix en matière de création d’entreprises

Après la publication par la Banque mondiale au mois d’octobre 2017 du rapport « doing business 2018 » avec le thème : « reformer pour créer de l’emploi », le 2ème Vice-président de la République Joseph Butore a tenu une réunion jeudi 22 mars 2018 avec le comité décisionnel sur les réformes de « doing business »
Au cours de cette réunion Joseph Butore a indiqué que le Burundi occupe toujours la première place dans les pays de la sous région en matière d’indicateur de création d’entreprise et de transfert de (...)

Lire la suite...
Plaidoyer sur la problématique de l’emploi et l’autonomisation des jeunes au Burundi

L’Association ADISCO organise à Ngozi (nord) un atelier régional de plaidoyer local sur la problématique de l’emploi et l’autonomisation des jeunes au Burundi, à l’intention des administrateurs communaux, des présidents des conseils communaux et des représentants des jeunes des provinces du nord du pays, en l’occurrence Ngozi, Kayanza, Kirundo et Muyinga. A cette occasion, le directeur de l’ADISCO, M. Léon Ndikunkiko a souligné que cet atelier vise un triple objectif, à savoir la mobilisation de tous (...)

Lire la suite...
Création de l’Office Burundaise de l’Emploi et de la Main d’oeuvre, un pas de géan dans la mise en oeuvre effective de la politique nationale de l’emploi

Dans la mise en œuvre effective de la Politique Nationale de l’Emploi (PNE) adoptée par le Gouvernement du Burundi en novembre 2014, Son Excellence Monsieur le Président de la République vient de concrétiser sa mise en œuvre par la création d’une structure en charge de la problématique du chômage qui hante surtout les jeunes dans notre pays ; en date du 27 janvier 2015 par " Décret n°100/20 du 27 janvier 2015, portant création, organisation et fonctionnement de l’Office Burundais de l’Emploi et de la (...)

Lire la suite...

 
 
 
Conseil des Ministres du 22 janvier 2020: Pierre Nkurunziza élevé au rang du Guide du Patriotisme (Friday 24 January 2020)

A travers le conseil des Ministres de mercredi 22 janvier 2020, au palais présidentiel de Gitega, un point à l’ordre du jour concernant l’élevation du Chef de l’Etat Pierre Nkurunziza au rang du Guide du Patriotisme
Aussi d’autres points ont été analysés par le conseil entre autre le projet de l’ordonnance ministérielle portant fixation d’engagement des dépenses du troisième trimestre 2019/2020, la Note sur le projet d’implémentation d’un système de suivi électronique (e-tax) par l’OBR, la Note relative (...)

Lire tout...

Qassem Soleimani : son assassinat a provoqué «la cohésion des forces antiaméricaines au Proche-Orient» (Monday 13 January 2020)

En réaction à l’assassinat en Irak du général Qassem Soleimani, commandant de la force iranienne Al-Qods, par les États-Unis, le parlement irakien a adopté une résolution sur le retrait d’Irak des troupes étrangères, y compris celles des États-Unis. Un politologue turc a commenté la situation pour Sputnik.
L’assassinat en Irak du général Qassem Soleimani, commandant de la force iranienne Al-Qods, lors d’une opération aérienne ordonnée par Donald Trump, a contribué à la cohésion autour de l’Irak et de (...)

Lire tout...

L’ancien pape Benoît appelle François à ne pas ordonner d’hommes mariés (Monday 13 January 2020)

L’ancien pape Benoit XVI a publiquement exhorté son successeur François à abandonner l’idée d’ordonner prêtres des hommes mariés, une initiative très inhabituelle au Vatican.
Face au manque local de prêtres en Amazonie pouvant donner des sacrements, un synode a suggéré d’ordonner prêtres des hommes mariés d’âge mur (appelés «viri probati"), préférablement autochtones. François doit prendre une décision sur cette question très sensible dans les prochaines semaines.
Benoit, 92 ans, qui a quitté ses fonctions en (...)

Lire tout...

Assassinat du général Soleimani: un homme arrêté pour avoir menacé de tuer Donald Trump et se déclare blagueur (Monday 13 January 2020)

Un habitant de la Floride aux USA a été arrêté pour avoir menacé de tuer le président Donald Trump suite au meurtre du général iranien Qassem Soleimani. Chauncy Lump, 26 ans, un agent de sécurité de Fort Lauderdale, est allé sur les réseaux sociaux et a publié une vidéo dans laquelle il menace de tuer le président américain en représailles à la frappe aérienne américaine qui a tué le général iranien Qassem Soleimani.
En publiant la vidéo en direct sur Facebook, Lump a fait plusieurs menaces, en affirmant: «Il (...)

Lire tout...

Les traditionnelles visites de Nouvel An du MAE chinois illustrent l’amitié avec l’Afrique (Monday 13 January 2020)

C’est devenu une tradition pour les chefs de la diplomatie chinoise d’entamer l’année par une tournée en Afrique. Comme ses prédécesseurs, Wang Yi ne déroge pas à cette pratique déjà vieille de 30 ans.
M. Wang, qui est également conseiller d’Etat, entamera ainsi ce mardi 7 Janvier 2020, une tournée l’emmenant en Egypte, à Djibouti, en Erythrée, au Burundi et au Zimbabwe, poursuivant cet engagement unique qui souligne la grande importance que la Chine attache à ses relations avec l’Afrique et qui démontre (...)

Lire tout...

 
 

La riposte de l’Iran : Une prouesse technique et militaire, un échec politique et humain (Monday 13 January 2020)

Contrairement à ce que peuvent prétendre Trump et son administration, la réplique iranienne a été une réussite technique et militaire de haut vol. Les capacités opérationnelles de la base aérienne de Aïn al-Assad, l’une des plus grandes des États-Unis à l’étranger, ont été entièrement détruites. De plus, cette base commandait l’ouverture de la voie qui reliait l’Iran à la Méditerranée en passant par l’Irak et la Syrie et en bloquait l’accès. Elle permettait et protégeait par contre le passage des milices (...)

Lire tout...

Enseignement supérieur : La jeunesse des pays de l’EAC devrait chercher à améliorer les compétences et non à chercher des diplômes-papiers (Tuesday 26 June 2018)

INTERVIEW
Le Conseil interuniversitaire pour l’Afrique de l’Est (EAC) a ouvert jeudi à Bujumbura sa 9ème rencontre annuelle autour du thème "Leadership transformationnel de l’enseignement supérieur pour renforcer les liens entre les universités et les secteurs publics et privés".
Au cours de la première journée de cette rencontre de deux jours, le secrétaire exécutif de ce Conseil, le professeur Alexandre Lyambabaje, a fait une présentation dans laquelle il a relevé les principaux défis rencontrés (...)

Lire tout...

« Transformer les défis de chômage et de pauvreté en opportunités de consolidation de l’unité, de la paix et du développement durable ». (Monday 17 April 2017)

A coups répétés, le Burundi a vêcu dans le passé des périodes des souffrances, des souffrances qui, avec le temps ont progressivement évolué allant des souffrances indivuelles ou de groupes de même identique ethnique à souffrances communes. Ceci se lit à travers le comportement de l’ensemble du peuple burundais, spécialement dans l’épreuve traversée avec le contexte électoral de 2015 où toutes les voies ont été essayées par ceux qui ne voulaient pas les élections et la continuation de la démocratie au (...)

Lire tout...

 
 
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2020, Entrez
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2015, Entrez
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2010, Entrez
 
Icivotre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 2005, Entrez
 
Ici votre portail Internet de référence BURUNDINET.ORG vous tient informés sur les éléctions de 1993, Entrez
 
 

Moteur de recherche

             
... Suite des enregistrements
             
... Suite des enregistrements
Pour nous annoncer un acteur ou une innovation qui vous marque
© Burundi Net center, Rohero II, Bld de l'Indépendance N°6 - B.P. 6615 Bujumbura - Tél: 79918985 - 69704327 - Mail: info@burundinet.org  
Conçu et Hébergé par Burundi Net