Devenir notre partenaire Créez votre emploi avec nous Votre avis sur nous


A La Une
Le PND 2018-2027: Conscience de l'Etat Nkozi - l'Etat Mvyeyi du Septenat 2020-2027
 

De la nouvelle délimitation des entités administratives du Burundi 2022

Le Conseil des ministres tenu le Mercredi 15 Juin 2022 a analysé et adopté le projet de loi organique portant délimitation des Provinces, des Communes, des Zones, des Collines ou Quartiers de la République du Burundi, projet de loi à devenir une Loi après soumission à l’Assemblée Nationale et au Sénat pour analyse et adoption, et en fin au Président de la République pour promulgation.

Des conclusions de ce Conseil des ministres, présidé par le Président de la République Evariste Ndayishimiye, la nouvelle délimitation porte le nombre de provinces de 18 à 5, les communes de 119 à 42, les zones de 399 à 447 et les collines/quartiers de 2910 à 3037.

Ces cinq provinces seront Burunga dont le chef-lieu sera à Makamba , Butanyerera de chef-lieu Ngozi , Buhumuza de chef-lieu Cankuzo , Bujumbura de chef-lieu Bujumbura et Gitega de chef-lieu Gitega .

Les communes sont réparties comme suit :

- La province Burunga aura 7 communes : Bururi, Matana Makamba, Mpinga-Kayove, Mabanda, Rumonge et Rutana ;

- La province Butanyerera aura 8 communes : Busoni, Matongo, Kayanza, Kiremba, Kirundo, Muhanga, Mwumba et Tangara ;

- La province Buhumuza aura 7 communes : Butaganzwa, Butihinda, Cankuzo, Gisagara, Gisuri, Muyinga et Ruyigi ;

- La province Bujumbura aura 11 communes : Bubanza, Bukinanyana, Cibitoke, Mpanda, Mubimbi, Muha, Muhuta, Mukaza, Mugina, Mugongo-manga, Ntahangwa ;

- La province Gitega aura 9 communes : Bugendana, Gishubi, Gitega, Karusi, Kiganda, Muramvya, Mwaro, Nyabihanga et Shombo.

Pour Joseph MANIRAFASHA, Président de l’organisation NAD, Nouvelle Action pour le Développement, cette nouvelle délimitation devrait être justifiée par un apport positif en termes d’avancées sur le plan socio-économique, en ce moment où les autorités du pays ont prioritairement, après les dures périodes marquées des soucis sur les plans sécuritaire et de stabilité politique & institutionnelle, à gérer l’impératif de développement socio-économique.

Joseph MANIRAFASHA fait entendre que cette nouvelle structuration devrait venir comme un nouveau système d’administration visant la formation d’entités territoriales à viabilité financière et économique permettant d’impulser un développement socio-économique harmonieux en tenant compte des potentialités et la mise en communs des forces existantes.

Tout en appelant les burundais à bien exploiter cette nouvelle structure administrativement organisationnelle, après promulgation de la loi relative à cette restructuration historiquement marquante, Joseph MANIRAFASHA en indique quelques avantages qui sont :

1. L’amélioration du paysage institutionnel en favorisant le regroupement des entités territoriales tenant compte des potentialités économiques et financières existantes, de la fourniture des services publics à la population, de l’accessibilité géographique, pour former des circonscriptions territoriales fortes et plus économiquement viables ;

2. La réduction de la pression de la charge financière qui pèse sur l’Etat au profit des collectivités locales ;

3. La réduction de la dispersion des forces de l’Etat dans le contrôle et le suivi et l’encadrement de l’action des entités territoriales ;

4. Le renforcement la complémentarité des forces dont disposent les entités territoriales ;

5. L’harmonisation du Burundi avec les organisations administratives des pays de la sous-région ; etc.

Et Burundi Net rappelle que cette nouvelle restructuration vient après une série d’autres redécoupage-regroupages que ce pays d’une superficie de 27834 km2 a connus dans le passé à savoir :

- La création de 8 Provinces en 1962 ;
- La délimitation des Provinces et des Communes en portant le nombre à 15 provinces avec 114 communes en 1982 ;
- La création de la 16ème Province de Mwaro en 1998 ;
- L’assimilation de la Mairie de Bujumbura à une Province et les Zones à des Communes en 2005 ;
- La réduction des communes de Bujumbura Mairie, passant de 13 communes à 3 et portant l’ensemble des communes du Burundi de 129 à 119 en 2014 ;
- La création de la Province de Rumonge en 2015.

By Burundi Net Team

Partager cet article sur
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
             
... Suite des enregistrements
             
... Suite des enregistrements
Pour nous annoncer un acteur ou une innovation qui vous marque
© Burundi Net center, Rohero II, Bld de l'Indépendance N°6 - B.P. 6615 Bujumbura - Tél: 79918985 - 69704327 - Mail: info@burundinet.org  
Conçu et Hébergé par Burundi Net